Phonologie sommaire

Prononciation :

Voyelles
 

Courtes
écriture
ancienne
actuelle

a
e
i
o
u
y
e crochet
o crochet
ø
a
é
i
o fermé
ou
u
è
o ouvert
eu
a
è
i
o ouvert
u
i
disparu
disparu
eu

note : o crochet et ø se sont confondu en ö (prononcé [eu])

 

 
Longues
écriture
ancienne
actuelle

á
é
í
ó
ú
ý
æ
ó crochet

au
ei/ey
â
é
i long
o long
ou
u
è
o ouvert, long
eu
?
 ?
 ao(w)

i long
ow
ou
u
aille
 n'existe plus
aille
oeille
èille

 

Consonnes
 
 
 

écriture
 
prononciation

rl
rn
ll
nn

ð
þ
hv

  [rtl] [tl]
[rtn] [tn]
[tl]
[tn]

comme th dans the
comme th dans think
[kv]

        /.../
 
 


Les métaphonies :

Ce sont des changements vocaliques qui interviennent sur la syllabe accentuée (la première en Islandais) d'un mot suite à l'influence d'une voyelle plus faible (atone) dans la syllabe qui suit, voyelle qui a pu disparaître par la suite.

Si on considère le triangle vocalique, nous avons des attractions venant des pointes de la ou des voyelles en face, qui conduisent les voyelles de départ à devenir une des voyelles intermédiaires, entre elles et la voyelle d'attraction, voire cette voyelle d'attraction elle-même.
 
 
 

Courtes

a

 e.   o.

e    ø    o

 i      y      u

 avant                arrière
 

ouvertes
 
 
 
 
 
 

fermées

 

Longues

á

 æ    ó.

é        ó

 í      ý      ú

avant                arrière
 

e. = e crochet (è ouvert)
o. = o crochet (comme dans bol)

Ainsi :
 
 

par i :

a > e
á > æ
e > i
o > ø
ó > oe
u > y
ú > ý
jó/jú > ý
au > ey
 

par a :

i > e
u > o



par u :

a > ö
a > u
 

exemples :

par u :  land - lönd (d'après le rapport singulier/pluriel nominatif *landa - *landu au protonorrois, le u disparaît ensuite)

par i :  ketti au datif (chat) là où on avait un a. Le i est encore présent. Mais le nominatif est köttr car il y a métaphonie par un u qui a disparu par la suite.
 
 


La fracture :

Un e bref se diftongue sous l'influence de a ou u.

a)  e > ja
u)  e > jö

exemples :

fjall - fjöll

Le premier vient d'une fracture par a, le second d'une fracture par u (ces deux voyelles ont disparu).
A l'origine le mot était fell, que l'on retrouve encore dans la toponymie.

Bien faire la différence avec land - lönd qui ne procède pas du même traitement.


L'apophonie :

Cela concerne les changements vocaliques dans une syllabe de la racine d'un mot.

ex :

verbes forts
infinitif
prétérit singulier
prétérit pluriel
participe passé
bíta
skta
spinna
bera
gefa
fara
beit
skaut
spann
bar
gaf
fór
bitum
skutum
spunnum
bárum
gáfum
fórum
bitinn
skotinn
spunninn
borinn
gefinn
farinn

      bíta = mordre
      skjóta = tirer
      spinna = filer (tisser)
      bera = porter
      gefa = donner
      fara = aller, partir